Actualité > Immobilier >

Marché des entrepôts : BNP Paribas Real Estate acte un ralentissement au premier trimestre apres une année 2017 record

Publication de CP
Trouvez un fournisseur (éditeur, prestataire, conseil, entrepôt, etc.)
Newsletter FAQ Logistique

BNP Paribas Real Estate


Issy-les-Moulineaux, le 16 avril 2018

Le marché des entrepôts marque un ralentissement au cours des trois premiers mois de l’année 2018, après le niveau exceptionnel enregistré en 2017.

La demande placée au cours du 1er trimestre 2018 s’est, ainsi, portée à un peu moins de 540 00 m² (-45% vs T1 2017), dont plus de trois quarts de classe A (comptes propres et clés en main compris). Les marchés de la dorsale se sont orientés à la baisse au 1er trimestre avec plus de 240 000 m² commercialisés, soit une baisse de 59% par rapport au début 2017. Cette dynamique a globalement été similaire en régions, toutefois, certains marchés ont fait figure d’exception, leur activité s’orientant à la hausse à l’instar de Montpellier, Orléans et Rennes, mais demeure néanmoins modérée.

« Au global, ce ralentissement observé au cours des trois derniers mois ne devrait être que temporaire. En effet, de nombreux signes nous autorisent à croire que 2018 sera, une nouvelle fois, une bonne année pour le marché de la logistique en France, avec une progression des commercialisations attendue dès le 2ème trimestre. Les premiers indices sont, sans conteste, la reprise de la croissance économique qui est attendue, selon les économistes de BNP Paribas, à + 2,4% à la fin de l’année et la demande des entreprises qui demeure, quant à elle, soutenue », analyse René Jeannenot, Directeur du Pôle Logistique de BNP Paribas Real Estate Transaction France. En 2018, la dynamique du marché reposera également sur la poursuite de la refonte des chaînes d’approvisionnement dans de nombreuses entreprises issues de la distribution, du e-commerce et du commerce spécialisé.

Les disponibilités à un an ont très peu évolué depuis la fin de l’année 2017 (+3% vs fin 2017) et s’établissent à un peu moins de 3,2 millions de m² d’entrepôts au 1er avril 2018, dont la moitié de classe A. Représentant un peu moins de 70 000 m², l’offre neuve de classe A devrait augmenter au cours des prochains mois et connaitre un bon niveau de commercialisation, avec près de 183 000 m² actuellement en cours de construction (huit projets).



« Le marché français pourrait être impacté par la rareté des produits de grande taille, immédiatement disponibles. Dans ces conditions, on devrait constater en 2018, un niveau toujours élevé des opérations réalisées en compte propre et en clé en main et un nombre ciblé de lancements en blanc en réponse à la forte demande d’entrepôts de toute taille, » analyse René Jeannenot.

Les loyers moyens de classe A sont restés stables sur les principaux marchés français au cours de la période étudiée. Ils s’établissent entre 45 et 53 €/m² en Île-de-France et entre 38 et 41 €/m² à Lille, à 45 €/m² à Lyon et à 41 €/m² à Marseille. « Toutefois, sur certains marchés où les disponibilités de classe A se raréfient, une remontée des valeurs locatives est à prévoir au cours des prochains mois » anticipe René Jeannenot.

143 millions d’euros ont été investis sur le marché de l’investissement logistique en France au cours des trois derniers mois. « Malgré une baisse, l’intérêt des investisseurs pour le marché de la logistique reste fort et le début d’année aura été dynamique et plusieurs transactions d’envergure en cours laissent présager d’un très bon 1er semestre 2018. Le marché a été animé par deux portefeuilles paneuropéens ce trimestre, représentant 55% des montants investis : les portefeuilles Novem et Titan, tous deux acquis par Ares Management Limited » analyse Franck Poizat, Directeur Investissement Logistique France.

Le taux « prime » en logistique a poursuivi sa compression : il s’établit à présent à 4,90% aussi bien en Île-de-France qu’en régions. « Compte tenu de la forte demande pour cette catégorie d’actifs et d’un contexte financier favorable, ce taux devrait continuer de se contracter pour atteindre les 4,50 % au cours de l’année 2018 » conclut Franck Poizat.


 

A propos de BNP Paribas Real Estate

Leader européen de services immobiliers, BNP Paribas Real Estate couvre l’ensemble du cycle de vie d’un bien : Promotion, Investment Management, Property Management, Transaction, Conseil et Expertise. Avec plus de 5 100 collaborateurs, BNP Paribas Real Estate accompagne localement propriétaires, locataires, investisseurs et collectivités dans 36 pays (15 via ses implantations et 21 via son réseau d’alliances) en Europe, Moyen Orient et Asie. En 2017, BNP Paribas Real Estate a réalisé 811 M€ de revenus. Poursuivant sa croissance, en 2017, BNP Paribas Real Estate a acquis Strutt & Parker, l’un des principaux acteurs indépendants du marché immobilier au RoyaumeUni.

BNP Paribas Real Estate est une société du Groupe BNP Paribas.



FAQ logistique est un média relayant les actualités des secteurs transport, logistique et supply-chain. Les communiqués de presse publiés sur FAQ Logistique ne sont pas rédigés par nos équipes mais directement par les sociétés qui souhaitent les diffuser sur notre site.

FAQ logistique ne peut donc en aucun cas être considéré comme responsable de leurs contenus. Pour toute question relative à un communiqué, nous vous invitons à vous rapprocher directement de la société concernée.



Contactez notre équipe