Actualité > Prestataires >

DHL renforce sa flotte de véhicules verts

Publication de CP
Trouvez un transporteur ou un prestataire logistique
Newsletter FAQ Logistique

DHL

30% de CO2 en moins d'ici 2020[1] : DHL poursuit le renforcement de sa flotte de véhicules verts pour atteindre son objectif
• Arrivée d'un nouvel utilitaire électrique « made in France » pour livrer le centre-ville.
• + 20% de colis livrés avec des véhicules écologiques dans les centres-villes en 2013 vs 2012.
• Les premiers véhicules Euro 6 intégrés dès fin 2014 dans la flotte.


Roissy, 31 janvier 2014

Précurseur du transport vert, DHL Express, leader mondial du transport express international, renforce son programme de réduction des émissions de CO2 en 2014.

Le Groupe a déjà réduit ses émissions de 10% en 2012 vs 2007 et le mouvement s'accélère avec le développement d'initiatives partout dans le monde pour atteindre son objectif de réduction de 30% d'ici 2020. En France, DHL Express renforce le développement des transports verts pour réduire l'impact de l'acheminement des colis sur l'environnement.

Michel Akavi, PDG de DHL Express souligne : « DHL Express est un pionnier des transports propres. En France, nous sommes ainsi les premiers à avoir adopté les triporteurs pour livrer nos clients en centre-ville. Nous cherchons sans cesse à développer de nouvelles solutions vertes pour réduire les émissions de CO2 liées à nos activités et l'intégration de véhicules électriques est essentielle dans cette démarche ».

Colibus : un nouveau véhicule écologique « made in France »Fin janvier, un nouveau véhicule électrique va ainsi rejoindre la flotte : un Colibus à Bordeaux. Ce nouvel utilitaire de livraison porte à une vingtaine le nombre de véhicules verts utilisés par DHL pour livrer ses clients, dont 4 Kangoo Maxi ZE et 1 Zoé.

Dans ce cadre, DHL Express fait figure de pionnier dans l'utilisation des véhicules écologiques pour la distribution en zone urbaine. En 2013, plus de 250 000 colis ont été livrés avec des véhicules propres, triporteurs ou véhicules électriques, soit +20% par rapport à 2012, dans 8 centres-villes français. A Paris, DHL Express s'est en particulier engagé à respecter la Charte de la ville, visant à atteindre 50% des livraisons en véhicules propres d'ici 2017.

De plus, conformément à son engagement en faveur de la diminution des émissions de CO2, DHL Express France poursuit le renouvellement de sa flotte de 850 véhicules thermiques, au rythme moyen de 120 renouvellements chaque année. Les premiers véhicules Euro 6 seront ainsi mis en circulation d'ici la fin de l'année pour remplacer ses 35% de véhicules Euro 4, circulant actuellement aux côtés des 65% déjà passés en Euro 5.[2]




Colibus : un nouveau véhicule écologique « made in France »

Après avoir mené des tests grandeur nature concluants sur plusieurs types de véhicules, DHL Express a décidé d'intégrer de nouveaux véhicules électriques français petits formats à sa flotte. Dès le 31 janvier, le « Colibus » arrivera ainsi à Bordeaux. Ce véhicule, dédié au transport de colis, est conçu et fabriqué à Auch (32 - Gers), par l'entreprise « Helem ».

Silencieux, il prendra en charge les tournées urbaines de l'agence de Bordeaux.
Le « Colibus », équipé d'une technologie de châssis exclusive qui lui permet d'atteindre 750 kg de charge utile, est spécialement adapté aux petits trajets avec son autonomie de 120 km et sa vitesse maximale de 80 km/h. Il facilite également les livraisons en centre-ville, grâce à un accès aux marchandises possible directement par l'intérieur, depuis sa cabine de conduite.


DHL Express, pionnier de l'utilisation des véhicules écologiques en centre-ville : 16 tonnes de gaz à effet de serre évités en 2013.

Ces modes de distribution propres offrent un accès facilité aux centres-villes en évitant les problèmes liés aux déplacements des véhicules motorisés, comme les embouteillages ou les restrictions de circulation. Ils permettent également d'effectuer les livraisons dans les meilleurs délais : grâce à leur faible encombrement, ils s'insèrent facilement dans les petits passages et s'arrêtent aisément afin d'effectuer leurs livraisons. Ces véhicules permettent ainsi d'accéder rapidement aux clients des centres-villes, essentiellement des boutiques, des banques, des sociétés de services,…

En 2013, DHL Express a utilisé ces véhicules dans 8 grandes villes : Bordeaux, La Rochelle, Montpellier, Nice, Orléans, Rennes, Toulouse et Strasbourg. Ainsi, plus de 250 000 colis ont été livrés par ces véhicules écologiques, représentant près de 70 000 km parcourus, soit près de 16 tonnes de gaz à effet de serre (GES) non rejetés.


GoGreen : une démarche globale de réduction des émissions de CO2 de 30% d'ici 2020

Le Groupe DHL s'est fixé comme objectif de diminuer de 30% son empreinte carbone d'ici 2020, vs 2007. D'ores-et-déjà, les nombreuses actions conduites à travers le monde ont permis de réduire de 10% les émissions de CO2 en 2012 vs 2007. A l'image de ce qui se passe en France, l'utilisation des véhicules verts est en plein développement au niveau mondial. Sur la route, le Groupe DHL compte déjà 8 500 véhicules propres, soit plus de 10% de ses 80 000 véhicules circulant au total dans le monde. Partout dans le monde, les chauffeurs sont formés aux « gestes verts ». En France, 85% d'entre eux pratiquent ainsi l'éco-conduite. DHL procède également au renouvellement de sa flotte aérienne, en l'équipant d'avions nouvelle-génération : 15% de la flotte sera renouvelée d'ici 2015 vs 2009.

De plus, les actions menées par DHL pour contribuer à préservation de l'environnement vont au-delà du transport. En France, les agences DHL Express affichent ainsi la norme environnementale ISO 14 001 et le siège de DHL Express France va prochainement déménager de Roissy pour rejoindre le Bourget, au sein d'un site répondant aux dernières normes en matière de qualité environnementale : « le Mermoz » est le premier bâtiment à être certifié à la fois HQE et BREAM (norme anglo-saxonne réputée plus contraignante).

Quant au hub de Leipzig, où transitent l'ensemble des flux européens de DHL Express, il est équipé de 1 000 m2 de panneaux solaires, permettant d'économiser 3 000 tonnes de CO2 chaque année.

Il bénéficie également d'un système de récupération des eaux pluviales, permettant de réduire la consommation d'eau de 3 000 m3 par an.


GOGREEN Carbon Neutral : une offre de compensation des émissions de CO2

Par ailleurs, DHL Express est le premier de son secteur à avoir développé une offre complète de compensation des émissions de CO2, lancée dès 2008 : GOGREEN Carbon Neutral. Cette solution environnementale est ouverte à tout client professionnel expédiant des colis en express. Elle permet de compenser les émissions carbones produites lors du transport de leurs marchandises, moyennant une contribution sur le transport de chaque expédition en express. En échange, DHL calcule les émissions de CO2 de chaque envoi et compense cette quantité de CO2 à travers différents projets de protection du climat (usines hydroélectriques, usines de biomasse, champs d'éoliennes, …). Garantie de son engagement, DHL Express transmet périodiquement à ses clients des rapports d'émissions et un certificat annuel vérifiés par le SGS (organisme tiers accrédité par la Banque Mondiale).
En 2012, l'offre GOGREEN Carbon Neutral dans le monde a permis de compenser 180 000 tonnes de CO2, soit environ 2,4 milliards d'expéditions et près de 500 000 en France sur l'année 2013.


 


FAQ logistique est un média relayant les actualités des secteurs transport, logistique et supply-chain. Les communiqués de presse publiés sur FAQ Logistique ne sont pas rédigés par nos équipes mais directement par les sociétés qui souhaitent les diffuser sur notre site.

FAQ logistique ne peut donc en aucun cas être considéré comme responsable de leurs contenus. Pour toute question relative à un communiqué, nous vous invitons à vous rapprocher directement de la société concernée.



Contactez notre équipe